Applis web ou mobiles? Comment éviter de se planter

27 avril 2017
Création, Développement, Marketing, Web

«J’ai une idée pour mon entreprise et ça me prend une application. Est-ce que je devrais faire une appli web ou une appli mobile ou les deux? J’aimerais les lancer en même temps… »

Ce sont des questions que nos stratèges et nos développeurs entendent souvent.

Avant de se lancer dans le vif du sujet, une petit lexique s’impose :

Application Web : N’importe quel outil qui se manipule via un navigateur Web, et qui requiert donc une connexion internet. À la différence du site Web, qui est purement informatif, l’application Web est un outil qui permet à l’utilisateur d’acheter, de créer, de communiquer. L’application Web peut ou non avoir un version mobile qui s’affiche lorsque la page est ouverte via un navigateur web ou  sur une appareil mobile.

Exemples d’applications Web: Youtube, Skype, Google, eBay (lorsque utilisés via un ordinateur).

Application mobile : L’application mobile, à la différence de la version mobile d’une application web, doit être téléchargée via le Apple Store ou Google Play. C’est un outil qui, comme l’application web, mais qui se manipule via le logiciel d’exploitation de l’appareil mobile.

Exemples d’applications mobiles: Instagram, Uber, Angry Birds.

 

“Pour pas les deux?”

Web et mobile: pourquoi pas les deux?

Si vous vous poser cette question, y a fort à parier que votre projet puisse exister dans les deux plateformes. La vraie question devient plutôt: pourquoi pas les deux en même temps?

Avec les technologies utilisées de nos jours, les développeurs peuvent joyeusement commencer par l’un ou par l’autre sans trop d’obstacles techniques. Ça devient plutôt une question de stratégie.

 

Le processus de commercialisation est différent

Commercialiser une appli web, ce n’est pas du tout la même stratégie que pour une appli mobile. Pour une appli web, on passera par une stratégie d’optimisation du référencement pour moteurs de recherche (SEO pour les intimes), tandis que pour une appli mobile, il faut entretenir un bon «rating» sur Google Play ou Apple Store. Bref, ce sont deux types de campagnes promotionnelles différentes, avec des objectifs et des stratégies entièrement différentes.

 

L’effet viral sera plus difficile à atteindre

Vue la popularité des applications mobiles, lorsqu’une application unique est lancée, elle est souvent accompagnée de campagnes de visibilité, dans le but de devenir virale. Si elle se fait remarquer par des blogueurs, chroniqueurs, et autres leaders de tendances, il y a bien des chances qu’elle devienne virale. Pour réussir ceci, on conseille d’investir toute son énergie dans cette campagne plutôt que d’essayer de tout faire en même temps.

 

La clientèle visée est différente pour les deux

Souvent, ce seront les personnes plus jeunes ou à l’aise avec les technologies qui seront enclins à télécharger une application mobile et à la laisser se frayer une place dans leur quotidien.

 

Plus de chance de perdre de vue l’objectif à atteindre

D’un point de vue de gestion de projet, il est toujours plus intelligent de partir d’une seule plateforme et de la développer correctement que de démarrer un projet trop complexe qui n’ira qu’en se complexifiant en avançant. Ce qui nous amène au dernier point…

 

Le temps de développement se rallonge et les coûts augmentent

Pour toutes ces raisons, développer deux types d’applis en même temps peut facilement faire augmenter les coûts très rapidement. Notre conseil: commencez par celui qui convient le plus à vos besoins immédiats. L’autre peut suivre par la suite. Voici un tableau pour vous aider à décider.

 

Tableau comparatif entre les applications Web et mobiles
Application webApplication mobile
Aucun téléchargement nécessaireDoit absolument être téléchargée via Apple Store ou Google Play
Accessible à tous les systèmes d’exploitationExige un travail de développement séparé pour les différents systèmes d’exploitation (iOS, Android, etc)
Nécessite une connexion internetPeut être utilisé sans internet
Vise une utilisation à la maisonVise une utilisation nomade, en dehors de la maison
S’adresse généralement à un public plus largeS’adresse généralement à des utilisateurs à l’aise avec la technologie et enclins à télécharger une application mobile
Moins de promotion nécessaireBeaucoup de promotion nécessaire pour convaincre l’utilisateur de franchir l’étape du téléchargement
Incite plus difficilement les internautes à utiliser régulièrement l’application webVise une relation de proximité puisque l’utilisateur a généralement son mobile en tout temps en sa possession
Ne peut pas envoyer de notifications à moins d’être sur le sitePeut envoyer des notifications à l’utilisateur pour lui rappeler d’utiliser l’application

En gros, ça revient à une question de stratégie marketing de base: qu’est-ce que vous vendez, et à qui. De là, on peut extrapoler une stratégie qui se tient, et qui saura vous dire quelle appli développer en premier!

 

Vous avez toujours des questions concernant les application web, les application mobiles, et les sites web en général? Contactez notre équipe pour une soumission, et posez-leur toutes les question que vous voudrez. C’est par ici

Vous aimeriez travailler avec nous?